Menu Fermer

Cirer ou huiler un parquet : comment faire ?

Après avoir posé votre parquet, il ne vous reste plus qu’à bien choisir sa finition, qui va permettre de bien protéger le bois brut, le colorer et lui assurer sa longévité. On distingue pour cela trois principaux produits de finition à savoir la cire, l’huile et le vernis. Voici tous nos conseils pour ne pas se tromper.

Quelle finition privilégier pour son parquet ?

Parmi les différentes finitions proposées, la cire s’avère la plus économique, mais demande un certain entretien. Quant au vernis, s’il retire au bois son aspect naturel, il affiche une bonne solidité en plus d’être facile à entretenir. Par ailleurs, l’huile est un bon compromis, car elle préserve le charme naturel du bois tel que la cire avec un entretien plus simple, mais régulier.

Le parquet ciré

Autrefois, la cire était la seule finition existante. De ce fait, elle est conçue spécialement pour le parquet massif traditionnel. Actuellement, elle est de plus en plus appréciée grâce à son caractère original, presque rustique et également à la chaleur et odeur qu’elle dégage. Aussi, c’est une couche protectrice durable permettant de remplir et saturer les pores du bois. Outre cela, le parquet ciré se patine et s’embellit avec le temps.

Le parquet ciré est protégé efficacement des rayures et peut se réparer localement. Cependant, celui-ci reste fragile et sensible à l’eau. Pour le réparer, il suffit de le poncer et de repasser une couche de cire. Par ailleurs, il exige un entretien spécifique. Il faut le lustrer une fois par semaine et il convient aussi de le cirer entièrement une fois tous les deux ans.

Le parquet huilé

Celui-ci a pour avantage d’être 100 % naturel et écologique, sans exiger un entretien régulier. Notamment pour cela, il est devenu de plus en plus populaire. L’huile dépose sur le parquet un film non gras et pénétrant. Il enrobe les fibres du bois tout en les protégeant des rayures, des salissures et de l’eau. Un parquet huilé bénéficie d’un aspect brut et s’améliore en vieillissant.

Néanmoins, le parquet huilé nécessite bien d’être entretenu régulièrement. Pour ce faire, il faut appliquer l’huile une fois par an. Si des taches apparaissent, vous aurez la possibilité de les nettoyer tout simplement avec du savon spécial naturel. Si la partie est abîmée, vous pouvez la poncer puis passer une nouvelle couche d’huile.

Le parquet vitrifié

À présent, le parquet vitrifié remplace la cire. Il est recouvert d’une couche de vernis mince, imperméable et transparente. Il s’agit du parquet le plus facile à entretenir vu qu’il n’absorbe pas les taches. L’eau perle sur le support.

S’il est moins esthétique et authentique par rapport aux parquets cirés et huilés, il est quand même le plus brillant, satiné et offre également une belle gamme de teintes différentes.